T’es-tu déjà demandé où vit la créativité?

Je veux dire, si tu es comme moi et que tu as déjà eu l’impression que tu manques de créativité alors que tout le monde semble en être infusé, tu dois t’être demandé à un moment ou un autre, pourquoi eux et pas moi?

Qu’est-ce que la créativité? D’où est ce que ça vient ? est-elle vraiment accessible à tous et à tout moment? Comment on fait pour en obtenir? Est-ce elle qui vient à nous ou c’est nous qui devons aller à elle?

Pourquoi ai-je des idées pour tous mes clients mais quand il s’agit de mes propres projets, cela semble être un #noshow?

J’ai envie de tenter de répondre à ces questions que je cherchais désespérément jadis.

Tu vois, ça fait un peu plus d’un an maintenant que j’ai du mal avec ma créativité. Je me suis toujours considérée comme le type de femme remplie d’idées et donc quand j’ai commencé à prendre conscience de cette situation, je dois admettre que je me suis un peu inquiétée, car avec le manque de créativité vient le manque de motivation.

Afin de résoudre ce problème, j’avais besoin de comprendre ce qu’était la créativité. Si Albert Einstein a dit que la créativité est l’intelligence qui s’amuse, est-ce que ça signifie que je ne m’amuse pas assez dans ma vie de tous les jours?

Je suis donc partie à la recherche d’informations, je voulais en savoir davantage. J’ai dévoré articles après articles, écouté de nombreux TedTalks. Aucune explication ne m’a réellement satisfait jusqu’à ce que je tombe sur une publication Facebook qui disait, et je cite:

« Si vous n’écoutez pas votre créativité et votre talent, ils s’exprimeront de différentes façons, jusqu’à une prise de poids »
 

What ?! vraiment ? Ici, je commençais à être un peu freaked out car ironiquement, je prenais du poids depuis quelques mois déjà.

Alors d’accord, maintenant que je savais que je possédais de la créativité voire des kilos en trop, c’était tout de même ambigu pour moi, et j’étais encore plus impatiente de trouver réponses à mes questions. J’ai donc tenté d’aller à la source, le cerveau.

J’ai trouvé que, bien que certains disent que c’est l’hémisphère droit qui est en charge de la créativité, il n’appartient en réalité à aucune des régions spécifique du cerveau. Ce n’est pas un acte ou un trait qui peut être associé à une partie ou une région particulière. Au lieu de cela, c’est le résultat de différentes sections du cerveau qui interagissent les unes avec les autres afin de générer de nouveaux modèles en utilisant des idées existantes.

Je sais, ça semble être du gros jargon, mais reste avec moi encore un peu.

Dans un des articles que j’ai consulté, ils avaient interviewé un scientifique cognitif de l’Université de Californie, Bradley Voytek, qui disait:

« Imaginez-vous, vous demander » où se trouve la vidéo dans mon ordinateur? « Cela n’a aucun sens. C’est le moniteur est requis pour voir la vidéo. Votre carte graphique est requise pour rendre la vidéo. Le logiciel est requis pour générer le code de la vidéo. Mais la vidéo elle-même, n’est située nulle part dans l’ordinateur. »

Donc, fondamentalement, la créativité ne se trouve nulle part, puisqu’elle est partout.

Alors pourquoi en manquons-nous?

Il s’avère que c’est la façon dont nous percevons les choses contrairement à où nous regardons. Ugh?

Lorsque nous essayons de penser de manière créative face à quelque chose que nous savons, il est extrêmement difficile de le voir sous un jour différent. Et plus nous croyons à cette connaissance, plus il est difficile d’y penser de manière créative. Ça fait du sens?

Par exemple, si je te dis que le ciel est en fait mauve, serais-tu en mesure de voir comment ça peut affecter le reste de notre réalité ? difficilement right? parce que nous la certitude que le ciel est bleu, il est donc extrêmement demandant pour nous d’imaginer cette réalité autrement. Ça raisonne?

Ça commençait à faire beaucoup de sens pour moi car créer du contenu et des stratégies pour mes clients c’est facile à faire pour moi, mais lorsque vient le temps de créer pour ma business, c’est un défi. J’ai donc compris que je devais prendre du recul par rapport à mon entreprise et mes projets afin de voir les choses différemment.

Mais l’idée de sortir du cadre de mon travail pour simplement ÊTRE ou attendre que la magie se produise n’est pas quelque chose qui me plaît. La patience n’est pas mon plus grand talent.

Si comme moi tu cherches à renouer avec ta créativité, voici 3 façons qui te permettront d’y parvenir.

 

UNE BONNE LECTURE

Voilà le premier conseil qui m’a été donné. On dit que peu importe la lecture choisie, un livre ou une revue, lire stimule la pensée créative. Pour l’avoir mis en pratique dans mon quotidien, une heure par jour, ça fonctionne vraiment bien. De plus, cela m’aide à dormir et m’empêche de tourner toute la nuit.

 

MÉDITATION
Brené Brown déclare que «la vulnérabilité est le berceau de l’innovation, de la créativité et du changement». Honnêtement, il m’est très difficile de me lier d’amitié avec cette partie de moi-même, car cela nécessite de montrer mon vrai moi. Pas dans le sens où je ne suis pas authentique, c’est plus de devoir m’exposer sur la place publique qui me rend inconfortable.

La vulnérabilité a son propre sujet dont je pourrai élaborer dans un autre billet de blogue, mais petit à petit, je parviens à en démontrer quelques parcelles. Et c’est par la méditation que je peux le faire puisque le silence et le réalignement facilite le processus.

 

CHANGEMENT DE SCÈNE
Celui-ci vient de mon cru, ironique non? Mais vrai. Depuis que je travaille dans le confort de ma demeure, je suis limitée dans les pièces où je peux travailler. J’ai tenté d’aller dans les cafés, mais le bruit est trop dérangeant.

Si la créativité vient de notre capacité à percevoir le comment nous voyons les choses au lieu du nous regardons, j’ai constaté qu’en tentant de visualiser une nouvelle disposition des meubles d’une pièce, ça aiguise ma capacité à penser à l’extérieure de la boîte.

 

Voilà mes 3 trucs pour t’aider à activer ta créativité. J’espère que ça t’inspira des moyens de renouer avec cette partie créative en toi.