Ah, la créativité. On souhaite tous générer des idées aussi facilement que nous respirons, right? Moi-même j’en prendrais davantage volontier. Habituellement ma créativité surgit lorsque je suis dans la douche. Weird but true. Elle est donc très fragile et peut s’envoler aussi rapidement qu’elle se manifeste. Savais-tu que cultiver de la créativité c’est un processus, que nous pouvons pratiquer pour produire plus d’idées.

Qu’est-ce qui se passe dans le cerveau lorsque l’on tente de produire une idée ?

Jusqu’à présent, la science ne peut pas confirmer ce qui se passe dans notre cerveau lors du processus créatif, car c’est un ensemble de processus cérébrales différents qui influence cette fameuse créativité. Et, contrairement à ce que tout le monde croit, ce sont les deux hémisphères de notre cerveau qui travaillent de paire pour nous permettre de cultiver les idées.

En fait, c’est que nos hémisphères sont inextricablement liés.
L’idée qu’un artiste serait ainsi plutôt « cerveau droit », alors qu’une personne plus carrée serait « cerveau gauche » est un mythe.

Produire de nouvelles idées c’est un processus. Dans son livre A Technique for Producing Ideas, James Webb Young écrit deux principes de production d’idées que j’aime vraiment:

  1. Une idée n’est rien de plus qu’une nouvelle combinaison d’éléments anciens.
  2. La capacité d’amener les anciens éléments dans de nouvelles combinaisons dépend en grande partie de notre capacité à les connecter. Ce deuxième point est vraiment important puisqu’il nous aide à générer de nouvelles idées, mais pour ça nous devons d’abord nous préparer. Voici ce qu’il propose pour inspirer notre cerveau à créer des idées.

Si tu manques d’idées, sache que le processus nécessitera de la pratique. #praticemakesperfect Prends l’habitude de prendre conscience de ce qui se passe autour de toi afin d’exercer ton cerveau.

Dans un article du neurologue Dr Mark Beeman, il explique comment nous arrivons à produire notre idée de « génie », par le biais d’autres activités:

 

Trouve un espace créatif

Trouve un espace particulier pour être créatif peut également t’aider. Être dans atelier de peinture, une promenade en nature, une séance au gym, etc. Tu savais que la température et le bruit autour de nous affectent notre créativité ? #truestory

Laisse ton cerveau faire le travail. Oui c’est sans doute une des parties les plus difficiles et les plus importantes du processus de production d’idées. Je pense que James Webb Young le dit mieux:

«Lâchez prise de votre sujet et mettez-le hors de votre esprit afin de laissez votre subconscient manifester l’idée de génie.»

Quelque chose d’autre… John Cleese parle de combien il est avantageux de «dormir sur un problème». Il observe un changement dramatique dans son approche d’un problème créatif après l’avoir laissé allez. Non seulement est-ce que ça réveille une idée et la rend parfaitement claire, mais le problème lui-même ne possède plus la même intensité.

Le défi c’est de faire confiance suffisamment au lâcher prise. Comme nous engageons notre esprit conscient dans d’autres tâches, comme par exemple dormir ou prendre une douche, notre subconscient peut travailler à trouver des connexions dans toutes les données que nous avons collectées jusqu’à présent.

 

Le «A-Ha» moment 

James Webb Young explique le processus de production d’idées par étapes. Une fois que tu as terminé les trois premières, qui constituent la collecte d’information ainsi que celle du lâcher prise laissant notre subconscient traiter les données et trouver des connexions, il affirme que ce n’est qu’à ce moment où nous obtiendrons un moment « Aha! » frappé par une excellente idée :

«Elle viendra à vous lorsque vous vous y attendrez le moins, tout en vous rasant ou en vous baignant, ou le plus souvent lorsque vous êtes à moitié réveillés le matin. Cela pourrait vous éveiller au milieu de la nuit.»

 

Comment avoir de plus grandes idées 

Comprendre le processus par lequel ton cerveau passe pour produire des idées peut t’aider à les dupliquer, alors sois à l’écoute de ce qui se passe autour de toi.

 

N’accepte pas vos idées immédiatement

La dernière étape que partage James Webb Young sur la manifestation d’idées est de critiquer tes idées: Ne fais pas l’erreur de te sauver avec la première idée qui surgit. Soumets-les à la critique et un questionnement judicieux. James dit que cela t’aidera à développer l’idée et à découvrir les possibilités que tu pourrais avoir autrement négligé.

Robert Epstein explique dans un article de Psychology Today comment des situations difficiles peuvent faire ressortir notre créativité. Même si tu n’y parviens pas au début, au fil tu temps tu réussiras à réveiller les zones créatives de ton cerveau.

Dis-moi, quel est votre processus qui vous permet de cultiver les bonnes idées?

Envie de booster ta créativité ? Réserve ta séance de coffee talk où nous ferons un remue-méninge de ton contenu ainsi inspirer ta créativité.